Vinicole & Progrès

30 octobre 2012

Tribaie

Posté par AmosIndustrie à 15:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 octobre 2012

Tri de vendanges : du nettoyage à la sélection

Depuis de nombreuses années, conscient de l'incidence du tri des raisins sur la qualité du vin produit, le monde vinicole s'intéresse de près aux machines destinées à l'aider dans cette tâche ardue.

Au commencement, de simples tables de tri à bande permettaient au vigneron d'obtenir un tri manuel de contrôle : suppression des déchets verts, des grappes botrytisées, des escargots, etc.

Puis des tables vibrantes sont apparues dans les chais, en amont de ces lignes, pour rincer le raisin, en faciliter l'égouttage et permettre la répartition en monocouche de la vendange, condition sine qua non d'un tri manuel de qualité. Mais d'une seule ligne de tri avec 6 trieurs au départ, certaines propriétés du bordelais sont rapidement passés à 2 puis 3 tables de tri : une à la vigne, une autre avant égrappage, une dernière après égrappage ; avec les contraintes en personnel qui vont avec...

 

Sous l'impulsion de vignerons sensibles à des impératifs de gain de temps (suivre les débits des machines à vendanger), d'objectivité du tri (même qualité toute la journée) et de contraintes financières (et oui, le fameux coût du personnel), les fabricants de matériel vinicole se sont alors attachés à développer des machines plus "automatisées" avec pour seul et unique objectif la suppression des déchets verts (pétioles, feuilles, pinceaux de baie, etc.), avec des résultats plus ou moins probants...

 

Parallèlement à tous ces développements axés sur le simple nettoyage de la vendange, AMOS INDUSTRIE, société pionnière dans l'apparition du vibrant dans le monde vinicole et spécialisée dans l'acheminement respectueux de la vendange, travaille sur une machine qui va révolutionner le tri de la vendange : la TRIBAIE.

 

En effet, partant du constat simple, mais indéniable, que la qualité du raisin est largement tributaire de sa teneur en sucre, indépendamment de tout critère de couleur et/ou de forme, AMOS INDUSTRIE conçoit une machine qui, utilisant le principe physique de la densité (masse volumique d'un liquide), est capable de classer la vendange en 3 catégories.

 

A l'origine du développement de la machine TRIBAIE, plusieurs observations de terrain :
•    Les déchets les plus voyants ne sont pas forcément les plus préjudiciables à la qualité du produit final
•    Le simple nettoyage de la vendange ne permet pas d'améliorer suffisamment la qualité
•    Le vigneron est contraint d'écarter du bon avec du mauvais (cas d'une grappe partiellement vérée ou atteinte par le botrytis)
•    Les débits de chantier sont insuffisants (maximum 2 tonnes/heure pour un tri manuel de qualité)
•    La vendange d'une parcelle à maturité hétérogène entraine systématiquement un nivellement par le bas de la qualité du vin produit

 

Avec la TRIBAIE, le vigneron dispose désormais d'un outil capable de catégoriser sa vendange en 3 lots différents en qualité :
•    Les baies botrytisées/éclatées, les pépins, les peaux, les petits déchets verts, etc.
•    Les baies insuffisamment mûres, les pétioles, les feuilles, les baies millerandées
•    Les baies parfaitement mûres, intègres et débarrassées de tout corps étranger

A charge pour lui, de déterminer ce qu'il jette, ce qu'il conserve et comment il le vinifie tout en restant, à tout moment, parfaitement maître de ses choix.
La TRIBIAE s'impose alors, non pas comme une machine qui écarte, mais comme un formidable outil d'aide à la décision qui, outre la suppression des déchets verts, permet la sélection de la vendange par état de maturité.

 

 

 

Posté par AmosIndustrie à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]